Bienvenue sur le site de la ville de Sainte Anne d’Auray : 25 et 26 juillet : Grand Pardon de Ste Anne


English Version English Version

Patrimoine/Sanctuaire

La basilique
  • La basilique

    La basilique

  • Le Mémorial

    Le Mémorial

  • La Scala sancta

    La Scala sancta

  • le sanctuaire

    le sanctuaire

  • la maison de Nicolazic

    la maison de Nicolazic

  • statue de Sainte Anne

    statue de Sainte Anne

  • le cloitre

    le cloitre

Histoire du lieu

Jusqu’au XVIIe siècle, le hameau de Ker Anna était habité par une quarantaine d’habitants, laboureurs, fermiers ou éleveurs. Un de ces laboureurs se prénommait Yves Nicolazic. Il était très pieu et généreux.

En 1623, il assista à plusieurs apparitions de Ste-Anne, mère de Marie, grand-mère de Jésus. Une de ces apparitions lui permit de découvrir une ancienne statue de la sainte à l’endroit même où avait été construite une chapelle au VIe siècle.

Suite à cette découverte et à l’afflux des pèlerins, Yves Nicolazic fit construire une chapelle en son honneur mais celle-ci devint rapidement exigüe et la basilique fut alors construite.

Monuments

Cloitre : il a été construit au XVIIe par les pères Carmes qui se sont occupés des pèlerinages à la mort d’Yves Nicolazic.

Basilique : de la chapelle du XVIIe, il ne reste que peu de traces. Celle-ci a été remplacée par la basilique actuelle en 1865. Cette basilique aux dimensions imposantes présente un clocher qui culmine à 75 m de haut.

Scala sancta : cet « escalier saint » était à l’origine placé devant la chapelle, sur le parvis actuel. Lors des grands rassemblements, la messe était alors célébrée de l’autel qui y est placé. Lors de la construction de la basilique, ce monument a été déplacé pierre par pierre et reconstruit à l’identique.

Le Mémorial : ce monument a été édifié à partir de 1922 en mémoire des victimes bretonnes de la 1ére Guerre mondiale. Lors du pardon du 26 juillet, la messe est célébrée de son autel. Aujourd’hui, ce monument est dédié à tous les morts de toutes les guerres ;

L’espace Jean-Paul II : espace créé à la suite de la venue du pape en 1996. Il est constitué de pavés gravés aux initiales d’acquéreurs venus assister à l’événement.

Tous ces monuments sont accessibles aux horaires d’ouverture du sanctuaire, de 8h à 19h.

La maison d’Yves Nicolazic : A 300 m du sanctuaire, rue de Vannes. Maison incendiée en 1903 et reconstruite à l’identique (sauf toit de chaume) en 1967. On peut y découvrir du mobilier breton. Entrée libre. Ouverte tous les jours de 8h00 à 18h00.

Site internet du sanctuaire :

JPEG - 344.4 ko

Depuis janvier 2009, le sanctuaire de Ste Anne d’Auray en lien avec l’office de tourisme est adhérent à l’association des Villes sanctuaires.

Sainte Anne d’Auray fait partie avec Ars, Chartres, Lisieux, Lourdes, Le Mont Saint-Michel, Nevers, Paray-le-Monial, Pontmain, Le Puy-en-Velay, Rocamadour et La Salette de l’association des Villes Sanctuaires en France.